Passer au contenu principal

Regard différent sur les pratiques en déficience physique : Partenariat avec les personnes proches aidantes

20 février 2024

Table ronde - Activité offerte en ligne sur ☛ inscription
20 février, 12h-13h15

​Étant donné l’importance du partenariat dans le Plan d'action gouvernemental pour les personnes proches aidantes (PPA) et le mandat ministériel confié au CCSMTL pour son développement, l‘IURDPM et la Coordination en Proche Aidance du CCSMTL se sont intéressés à donner un espace d’échange et de réflexions sur l’importance de l’implication des PPA en contexte de déficience physique (DP) pour les milieux de recherche.

Objectif :
Permettre un regard différent sur les pratiques en déficience physique (DP) en suscitant l'intérêt et en sensibilisant au partenariat avec les personnes proches aidantes.

Présentation de Tito Lacruz, chargé de projet (APPR, IURDPM) et animation par Marie-Pier Laberge, coordonnatrice en proche aidance (APPR, Direction des services généraux et du partenariat urbain), CCSMTL.

Introduction du Centre d'excellence sur le Partenariat avec les patients et le Public :

    Eleonora Bogdanova, chargée de projets dans le cadre du Plan d'action gouvernemental pour les personnes proches aidantes (PAG PPA) au Centre d'excellence sur le Partenariat avec les patients et le Public

    Également, quatre panélistes partageront leur regard :

    • Perspective d'une personne proche aidante :
      Louis Lochhead, MBA. Patient coordonnateur au CEPPP et à l’INESSS.
    • Perspective d'une personne clinicienne en DP :
      Nathalie Séguin, travailleuse sociale, Programme des lésions médullaires, CCSMTL
    • Perspective d'une personne responsable d'organisme communautaire en DP :
      Anne Pelletier, directrice générale de DéPhy Montréal.
    • Perspective d'une chercheuse en DP :
      Claire Croteau, Ph. D., professeure titulaire à l'École d'orthophonie et d'audiologie de l'Université de Montréal et chercheure CRIR-IURDPM.

    Contexte

    Le partenariat est un élément clé de la Politique Nationale pour les personnes proches aidantes (PPA). Dans le cadre du premier plan d’action gouvernemental 2021-2026, le MSSS déploie 61 mesures concrètes visant à reconnaître et soutenir les PPA. 
    Le CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec, le CIUSSS Capitale-Nationale, et le CIUSSS Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal ont été mandatés pour les mesures 29 et 41 ayant pour objectif d’améliorer l’offre et la prestation des services pour les personnes proches aidantes d’individus présentant une déficience intellectuelle (DI), un trouble du spectre de l’autisme (TSA) et/ou une déficience physique (DP).
    Ces mesures se traduisent en deux activités, la première par le recensement et la valorisation des pratiques prometteuses dans la littérature scientifique et la deuxième par le recensement des pratiques existantes dans le RSSS. Par la suite, celles-ci serviront de point de départ pour le développement de trois projets démonstrateurs à l’intention des PPA. 

    Nous observons que la présence de pratiques de partenariat avec les PPA est plutôt faible en contexte de DP.  À cet égard, la coordonnatrice en proche aidance du CCSMTL, Marie-Pier Laberge coordonnatrice en proche aidance (APPR, Direction des services généraux et du partenariat urbain), et l’IURDPM, représenté par Titto Lacruz, chargé de projet (APPR) en proche aidance, se sont intéressés à donner un espace d’échanges et de réflexions sur l’importance de l’implication des PPA en contexte de DP pour les milieux de recherche. 

    Publics cibles :

    Cette table ronde est susceptible d'intéresser les collègues du milieu clinique, les gestionnaires en DP du réseau de la santé et des services sociaux, les collègues de la recherche incluant la communauté étudiante ainsi que les organismes communautaires spécialisés en déficience physique.